A L uneACTUALITESOn en parlePOLITIQUE

«Toute velléité de menaces sur les députés de Benno Bokk Yaakaar devient superflus, voire superfétatoire »

«Dans une intervention au grand jury de Rfm, le ministre porte‐parole du gouvernement a in‐ formé que le Premier ministre, Ousmane Sonko fera sa déclaration de politique générale, conformément à une tradition républicaine encadrée par la Constitu‐ tion. Le groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar prend acte de cette vo‐ lonté exprimée par le Premier ministre qui est conforme à la lettre de la consti‐ tution. Invité dans la même foulée à se prononcer sur une éventuelle motion de censure, le porte‐parole du gouverne‐ ment a indiqué sur un ton menaçant à peine voilé que «les députés de l’opposi tion sont dans l’obligation de prendre compte des résultats du scrutin présidentiel du 24 mars 2024 pour ne pas être désavoué par le peuple ». Le groupe parlementaire Benno Bokk Yaa‐ kaar, rappelle au porte‐parole du gouver‐nement que la motion de censure fait partie de la panoplie d’instruments de contrôle de l’action gouvernementale dont dispose l’assemblée nationale.

 

Laisser un commentaire