A L uneACTUALITESOn en parleSociété

PROJET PÉTROLIER DE SANGOMAR : Petrosen a déjà emprunté 450millions de dollars à Woodside

Le remboursement de cette créance soulève des interrogations. L’euphorie ayant entouré l’annonce du premier baril de pétrole sénéga‐ lais produit dans le champ de Sangomar cache mal la question de la répartition des res‐ sources. Dans cette affaire, il n’est pas exagéré de dire que le Sénégal se retrouve avec des miettes là où la part belle reviendra à l’opérateur Woodside. Après avoir acquis les parts de Far, Woodside s’est retrouvé 82% des parts là où Petrosen n’a que 18%. Et cette répartition ne concerne que la zone d’exploitation de Sangomar. Pour le reste de la zone d’exploitation, Woodside a 90% des parts‐ après avoir acquis les 15% des parts‐ et Petro‐ sen 10%. En effet, la joint‐venture signée par les parties concerne les blocs Rufisque offshore, Sangomar offshore et Sangomar offshore profond. L’exploitation du champ Sangomar permettra de récupérer près de 560 millions de barils de pétrole et 2,4 Tcf de gaz naturel (associé et non associé) dans le cadre d’un futur déve‐ loppement (phase future). Le concept de développement choisi est constitué d’une unité flottante de production, de stockage et de déchargement (Fpso), rattachée à une archi‐ tecture sous‐marine de col‐ lecte et de transport des hydrocarbures. Selonle Document de program‐ mation budgétaire et écono‐ mique pluriannuelle 2024‐2026, «la contribution de Petrosen aux dépenses de développe‐ ment s’élève à environ 756 mil‐ lions de dollars, financée à hauteur de 450 millions de dollars par un prêt consenti par Woodside. Un financement complémentaire d’un mon‐ tant d’environ 270 millions de dollars a été mobilisé par l’Etat et rétrocédé à Petrosen durant l’année 2021 » (page 62). Dans quelles conditions ce prêt a‐t‐il été acté? A‐t‐il été remboursé? Dans la négative comment sera‐t‐il remboursé ? La renégociation de ce contrat annoncé par les nouvelles autorités est un impératif malgré tous les risques juridiques qui cela pourrait entrainer. CMG

Laisser un commentaire