ACTUALITESinternationalOn en parle

BANQUE MONDIALE : Le Sénégalais Issa Diaw nommé représentant en Guinée‐Conakry

Depuis le 1 juillet 2024, Issa Diaw est le représentant du groupe de la Banque mondiale en République de Guinée.

Ce nouveau poste unifie le lea‐ dership des institutions du groupe‐ à savoir la Banque in‐ ternationale pour la reconstruc‐ tion et le développement (Bird), l’Association internatio‐ nale de développement (Ida), la Société financière internationale (Ifc), et l’Agence multilaté‐ rale de garantie des investissements (Miga) au niveau du pays afin de mieux soutenir les priorités des secteurs public et privé en Guinée. Il offre ainsi un point de contact unique pour l’accès à l’ensemble des produits et services du Groupe de la Banque mondiale et permet de renforcer la capa‐ cité de l’institution à aider la Guinée à relever ses défis et à stimuler le développement avec plus de rapidité, d’effica‐ cité et d’impact. «Le pays a entrepris la trajectoire de la transformation éco‐ nomique, sociale et politique, avec des réformes et des investissements soutenus », a dé‐ claré M. Diaw. «Ce leadership unifié du groupe de la Banque mondiale permettra d’accélérer la mise en œuvre de notre cadre de partenariat stratégique avec la Guinée, afin d’apporter des solutions concrètes et durables.

Il fera de nous un meilleur partenaire du gouvernement, du secteur privé et, plus important encore pour les populations que nous sommes appelés à servir », a‐t‐il ajouté. Le portefeuille du groupe de la Banque mondiale en Guinée couvre presque tous les secteurs prioritaires du pays, no‐ tamment la santé, l’éducation, la protection sociale, l’énergie, l’agriculture, les mines et l’environnement, avec un engage‐ ment de 1,8 milliard de dollars, dont 1,015 milliard de dollars provenant de l’Ida, et 750 mil‐ lions de dollars provenant de la Société financière internationale. De nationalité sénégalaise, Issa Diaw a rejoint la Banque mondiale en 2008 en tant qu’ingé‐ nieur principal en électricité dans la région Afrique.

Par la suite, il a occupé plusieurs postes au sein de la banque en tant que spécialiste principal de l’énergie dans les régions d’Asie du Sud et d’Afrique, responsable du programme infrastruc‐ ture en Angola, au Cameroun, au Gabon et Sao Tome et Principe ; adjoint au directeur des opérations pour la Rdc, l’An‐ gola, le Burundi et Sao Tomé. Depuis le 1 juillet 2023, il était le représentant résident de la Banque mondiale en Guinée. L’introduction d’une représentation commune par pays est une étape importante dans la construction d’un Groupe de la Banque mondiale plus fort. La Guinée est l’un des 21 bureaux du Groupe de la Banque mon‐ diale qui passent à un seul re‐ présentant de toutes les institutions du groupe (Bird, Ida, Sfi, et Miga).

 

Laisser un commentaire